Manque de confiance en soi : qui consulter ?

10 décembre 2022

La confiance en soi est la capacité à croire en soi pour atteindre son objectif. C’est un jugement personnel, un sentiment de sécurité vis-à-vis de soi-même. En avoir, permet de se réaliser et de réussir sa vie. Il peut cependant arriver d’en manquer. Dans ce cas, le moins facile est d’admettre qu’on a besoin d’aide. Cependant, une fois cette étape passée avec succès, il convient de savoir qui consulter pour s’en sortir. Dans cet article, vous apprendrez quels spécialistes consulter pour améliorer sa confiance en soi de façon solide et durable .

La confiance en soi et son antonyme, le manque d’assurance sont deux concepts sur lesquels nous ne tarissons pas d’informations. Nous vous les présentons ici sans retenue.

Le manque de confiance en soi peut être la cause de nombreux handicaps dans la vie. Il est possible de le surmonter en consultant des professionnels de la psychothérapie analytique ou de la psychanalyse.

En poursuivant la lecture, vous en apprendrez un peu plus sur le but et le fonctionnement de :

  • la psychothérapie analytique
  • la psychanalyse

Il est temps de découvrir l’univers de la psychologie.

consultation-psychotherapie-therapeute

La psychothérapie analytique

Pour progresser dans la connaissance de soi et abattre les barrières qui nous empêchent d’évoluer, on peut faire une thérapie. La plus courante et l’une des plus adaptées au problème de manque d’assurance et de conviction est la psychothérapie analytique. Qu’est-ce que c’est ? La psychothérapie analytique est une branche de la psychologie, une thérapie par la parole.

Les professionnels rencontrés en psychothérapie analytique peuvent être des psychologues ou des psychiatres connus sous le nom de qui sont aussi nommés « thérapeutes ». Ils effectuent ainsi des séances de thérapie avec les patients qui les consultent. Les séances sont de véritables moments de confidence entre patient et thérapeute. Ils durent en général entre 40 et 45 minutes, à raison d’au moins une séance par semaine.

La psychothérapie analytique permet au patient de se livrer librement. Ce dernier s’ouvre à son thérapeute et lui parle dans un dialogue bien construit. Le professionnel a pour rôle de reformuler les pensées de son client, et au besoin de les interpréter, dans le but de déterminer les causes du manque de confiance en soi. Une fois ce but atteint, il s’agira de trouver le moyen de les surmonter.

realiser-sa-transformation

La psychanalyse

Le manque de confiance en soi est analysé comme une souffrance psychique qu’on s’impose. Pour traiter cette souffrance, on peut faire de la psychanalyse. C’est donc un procédé d’investigation psychologique, une méthode pour traiter les troubles psychiques.

Les professionnels de la psychanalyse sont appelés « Dans cette thérapie, le patient est allongé sur un divan, sans possibilité de visibilité sur son thérapeute. Cela renforce le sentiment de sécurité du patient qui pourra alors se livrer plus librement. La psychanalyse se base aussi sur la confiance.

Cette cure permet non pas de guérir, mais d’aboutir à la récupération des facultés d’agir, de penser et de jouir de l’existence du patient. Il nécessite des séances de 45 minutes, au moins deux fois par semaine. Le respect du rythme, des horaires et de la ponctualité des séances est très important.

confiance-en-soi-estime-de-soi-méditation

Que retenir du manque de confiance en soi ?

Pour inverser le manque de confiance en soi, il faut accepter de suivre une cure ou une thérapie. Les plus conseillées sont la psychothérapie analytique et la psychanalyse. Toutes deux ont pour but de régler le problème en partant de la cause, et en établissant un dialogue de confiance avec le patient.

Devenir-referant-bien-etre

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAHIER DE MANIFESTATION OFFERT

Découvre comment favoriser la réalisation de ta vie idéale dans ce cahier d'exercice.

Consultez votre boite mail !